LE SUP GONFLABLE NOUVEAU SPORT A LA MODE

sup_wow2Le Sup ou Stand up paddle gonflable devient un sport tendance tout comme le kitesurf, le surf….
Ultra accessible, il permet de pratiquer ce sport nautique dans les vagues mais aussi en eau vive pour pratiquer la randonnée.
Petit souci la dimension du sup. Un paddle mesure en moyenne 3m: pas facile à transporter dans le coffre de la voiture.
Le milieu du nautisme a trouvé la solution avec l’apparition de Sup gonflable.
Dégonflé, il rentre dans le coffre de votre voiture dans son sac à dos. Bien souvent, ils sont livrés avec une pagaie de sup démontable.

Les avantages du paddle gonflable:

  • La solidité.
  • La légerté du produit.
  • Le faible encombrement.

Les planches de SUP se gonflent entre 6 et 15 psi. Vous vous retrouvé donc avec une planche ultra rigide.
Pour vous donner une image, vous pouvez la placer entre 2 chaises et poser un poids de 90 kg, le sup ne pliera pas. la technologie drop stich est identique à celle des kayaks gonflables hautes pressions type bic yakkair nomad ou bic yakkair HP2.
L’épaisseur du sup gonflable va lui apporter plus ou moins de rigidité.
Pour un usage loisir ballade, le Sup gonflable Airgliss dispose d’un excellent rapport qualité prix.
Pour les personnes à la recherche d’un produit performant dans les vagues, le sup Wow 10.0 est parfait il sera ultra rigide grâce à une épaisseur de 15 cm.
Ce qui leur donne une bonne rigidité et quand même un peu de flex qui peut parfois être utile en pratique eaux vives, par exemple minimiser l’impact du fond plat lors des passages de seuils ou de rouleaux puissants. Voici donc un petit tour d’horizon de ce qui est disponible sur le marché aujourd’hui.

Les SUP gonflables semblent être à ce jour la meilleure option pour la pratique en eaux-vives et sont utilisés par les pionniers du SUP de rivière (anciens kayakistes pour la plupart comme Dan Gavere ou Luke Hopkins). Leurs principaux atouts : la solidité, la légèreté, une inertie aux impacts, et la facilité de transport. . Leurs défauts, à mon sens, sont qu’ils sont tous dotés d’ailerons inamovibles (à part la Samoa de Sevylor) qui bien que souples pour la plupart, compliquent la pratique en eau peu profonde et le passage de rapides ou les rochers affleurent. Et qui dit gonflable dit aussi crevable, donc éviter les ballades sans un kit de réparation en poche. Toutes ces planches sont gonflées à haute pression, ce qui leur donne une bonne rigidité et quand même un peu de flex qui peut parfois être utile en pratique eaux vives, par exemple minimiser l’impact du fond plat lors des passages de seuils ou de rouleaux puissants. Voici donc un petit tour d’horizon de ce qui est disponible sur le marché aujourd’hui.

A ce jour et à ma connaissance – hormis le WSK – aucun de ces produits ne sont ditribués en France, y compris le SUP Sevylor. Espérons que les choses changent dans les mois à venir…